01 39 75 66 08
Retour en haut

Lampe Cyclade San Marco par Léon Zanella

ref : 19258

Noter ce produit

Lampe Cyclade San Marco par Léon Zanella

ref : 19258

Livraison : Retrait en magasin uniquement

2 769,00 €

Livraison : Retrait en magasin uniquement

Payez 3x 923.00€

Caractéristiques de l'article

Couleur : Orange, Bleu, Jaune, vert, rouge,
Matière : Faïence
Dimensions (cm) : H. Pied seul 31 cm - H.58, D. 48
Culot : 1 x E27
Puissance : 1 x 60W
Ampoule incluse : Non
Fabricant : Emaux de Longwy
Fabrication : France
Isolation : Classe I
 

Description de Lampe Cyclade San Marco par Léon Zanella

La lampe Cyclade San Marco de la célèbre marque française, la faiencerie Emaux de Longwy, reflète parfaitement le savoir-faire de ce spécialiste du travail de la faïence émaillée. Entièrement fabriquée en faïence, cette lampe à poser au design plus qu'original est le résultat d'un partenariat entre la Faïencerie des Emaux de Longwy et la designer Léon Zanella.

Le carnaval de Venise, la place Saint Marc ont inspiré Léon Zanella pour une collection dédiée et colorée de son empreinte. Onirique et féérique. 

Cette lampe est le résultat d'un travail long et minutieux. La manufacture reçoit un dessin de la part du designer, suite à cela elle réalise un moule en plâtre. La pièce est alors enfournée dans un four et cuite pendant huit heures à 1050°C. Cette terre cuite blanche est appelée "biscuit". Une fois la pièce cuite, vient l'étape de la décoration.

Plusieurs techniques de décoration sur faïence sont utilisées dans les ateliers de la Faiencerie des Emaux de Longwy. Les patines sont obtenues après plusieurs applications de peinture et de vernis. L'émail, poudre de verre qui contient des oxydes métalliques, donne à la pièce son aspect vitrifié et coloré. Certaines lampes sont décorées avec de l'or ou du platine. L'or contenu dans un vernis est entièrement posé à la main sur l'émail cuit. A la suite d'une nouvelle cuission à 750°C, le vernis s'évapore, l'or révèle alors sa couleur. Les décors spécifiques sont réalisés à l'aide de pochoirs.

Fondée en 1798, la fondation de la Faïencerie à Longwy voit le jour dans un ancien couvent. Dès le premier Empire, les créations y sont reconnues. Au cours d'une visite dans l'atelier de la manufacture, L'Empereur Napoléon Premier a même commandé plusieurs services de tables destinés alors aux Maisons Impériales de la Légion d'Honneur.

C'est grâce à la famille d'HUART, qui reprend la faïencerie en 1835, que la manufacture prospère. Ayant déjà pour objectif de contrer les importations croissantes d'Asies dès 1872, la famille d'HUART, demandent à l'italien AMEDEE DE CARENZA, d'apporter son savoir-faire et développe ainsi des techniques exclusives qui permettront des émaux cloisonnés sur faïence. Dès lors, les célèbres Emaux de Longwy voient le jour et de là, suit un succès artisanal et artistique inégalable.

Suite à un manque de créativité, la Faïencerie décide d'abandonner la production de ses services de tables dès les années 1950. C'est grâce à l'arrivée de Michelle KOSKA en 1991, que la manufacture reprend forme et propose de nouvelles créations, de nouvelles formes, décors et couleurs. Après une période creuse, la Fraïencerie se voit à nouveau présentée dans les plus grands magasins de Luxe en France et à l'étranger.

Aujourd'hui, la manufacture ne cesse de mettre en avant ses émaux en travaillant en partenariat avec de nombreux designers français et étrangers, tels que, Hilton Mc Conico, Anne-Marie BERETTA, Régis DHO, et tant d'autres.

Marques / Designers

EMAUX DE LONGWY


Fondée en 1798, la fondation de la Faïencerie à Longwy voit le jour dans un ancien couvent. Dès le premier Empire, les créations y sont reconnues. Au cours d'une visite dans l'atelier de la manufacture, L'Empereur Napoléon Premier a même commandé plusieurs services de tables destinés alors aux Maisons Impériales de la Légion d'Honneur.

 

C'est grâce à la famille d'HUART, qui reprend la faïencerie en 1835, que la manufacture prospère. Ayant déjà pour objectif de contrer les importations croissantes d'Asies dès 1872, la famille d'HUART, demandent à l'italien AMEDEE DE CARENZA, d'apporter son savoir-faire et développe ainsi des techniques exclusives qui permettront des émaux cloisonnés sur faïence. Dès lors, les célèbres Emaux de Longwy voient le jour et de là, suit un succès artisanal et artistique inégalable.


Suite à un manque de créativité, la Faïencerie décide d'abandonner la production de ses services de tables dès les années 1950. C'est grâce à l'arrivée de Michelle KOSKA en 1991, que la manufacture reprend forme et propose de nouvelles créations, de nouvelles formes, décors et couleurs. Après une période creuse, la Fraïencerie se voit à nouveau présentée dans les plus grands magasins de Luxe en France et à l'étranger.

 

Aujourd'hui, la manufacture ne cesse de mettre en avant ses émaux en travaillant en partenariat avec de nombreux designers français et étrangers, tels que, Hilton Mc Conico, Anne-Marie BERETTA, Régis DHO, et tant d'autres.

Léon ZANELLA


Né à Marseille en 1956, l’artiste a fait ses études aux Beaux Arts d’Avignon et puise son inspiration dans la pure tradition des peintres provençaux : couleurs crues, dessin naïf, technique du couteau… «Je m’inspire de mes voyages, surtout de la Grèce, de Venise et de la Provence». De renommée internationale, Léon Zanella a commencé sa carrière à 17 ans par une exposition à l'Hôtel de Ville de Bédoin au pied du célèbre Mont Ventoux. La totalité (54) de ses tableaux a été vendue lors de cette première. Les émaux de Longwy lui doivent les collections colorées 'Coquelicots à Bedoin', 'San Marco', 'Vendanges au Chateau' ou encore 'Tulipes à Causans'.

Ajouter un avis sur le Lampe Cyclade San Marco par Léon Zanella

Lampe Cyclade San Marco par Léon Zanella

Emaux de Longwy - ref: 19258
2 769,00 €
Ajouter au panier
Connectez-vous pour commenter ce produit

Les Engagements Jeancel